Semaine de l'unité des chrétiens 2021

Dimanche

Grandir dans l’unité

Jean 15,5 « Je suis la vigne, vous êtes les sarments ».

Méditation

La veille de sa mort, Jésus a prié pour l’unité des siens : « Que tous soient un… afin que le monde croie ».

Liés à lui comme les sarments le sont au cep, nous partageons la même sève qui nous anime et qui circule entre nous. Chaque tradition a ses richesses et est appelée à nous conduire au cœur de notre foi : la communion avec Dieu, par le Christ, dans l’Esprit. Plus nous vivons cette communion, plus nous sommes reliés aux autres chrétiens et à l’humanité entière.

« Ne prends jamais ton parti du scandale de la séparation des chrétiens confessant tous si facilement l’amour du prochain, mais demeurant divisés.

Aie la passion de l’unité du Corps du Christ ». Taizé *.

 

 Prière

Esprit Saint, viens habiter en nous.

Renouvelle en nous la passion de l’unité pour que nous vivions

conscients du lien qui nous unit en toi.

Que tous les baptisés s’unissent et témoignent

ensemble de l’espérance qui les fait vivre.

 

* Les citations « Taizé » sont tirées du livre du frère Roger,

Les Écrits fondateurs, Dieu nous veut heureux, Taizé, Presses de Taizé, 2011.

 

Dimanche 24 janvier 2021

Samedi

Demeurer en Jésus, c’est être uni au Père et aux frères et sœurs, c’est être brûlé d’amour, de l’amour même du Père, c’est être brûlé pour ses frères et sœurs, quels qu’ils soient...

« Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés, demeurez dans mon amourSi vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. » Jn15, 9-13

Frère Yves

Samedi de la semaine de l'unité des chrétiens 2021

Vendredi

Demeurer en Jésus, c’est être uni au Père, c’est se laisser purifier par lui, et c’est PORTER DU FRUIT. (8 fois dans ce chapitre 15 de Saint Jean, comme les 8 Béatitudes de Saint Matthieu 5, 3-12)

C’est la volonté du Père que nous portions du fruit, que nous en portions davantage encore, que nous en portions beaucoup, beaucoup…

Pour cela laissons-nous purifier par la parole de Jésus…

Saint Paul dira « Laissez-vous réconcilier avec Dieu » (2Co 5, 20), et cela même lorsque la Parole, douce dans ma bouche, me brûle les entrailles (Apocalypse 10, 9)

 Frère Yves

Vendredi

Jeudi

« En moi »...

Nous le trouvons 6 fois (chaque jour de la semaine) dans les 7 premiers versets de ce chapitre 15. Cette expression souligne l’appartenance, comme lorsque quelqu’un dit "c’est mon fils à moi".

Il vient souligner ici la relation de Jésus avec nous, car si lui est la vigne, nous sommes les sarments : que serait une vigne sans sarments ? ou que serait un sarment sans la vigne ?

Et tout cela dans les mains du Père qui est le maître d’œuvre (sa grande œuvre est le 7ème jour où il nous fait place à côté de lui) comme nous l’enseigne l’Église depuis les origines :­­

« Louange au Père, par le Fils, dans l’Esprit »

Frère Yves

Jeudi 21 janvier 2021

Mercredi

Mercredi 20 janvier 2021

Mardi

Je m’arrête aujourd’hui sur les 7 premiers versets de ce chapitre 15 de Jean.

Ils sont introduits par l’expression « Mon Père » que nous trouvons 2 fois au verset 1.

Oui parce que si Jésus est la vigne, c’est son Père qui est le Vigneron, c’est son Père qui travaille. Ah ?Mais la Bible ne dit-elle pas que depuis le 7ème jour de la Création Dieu se repose ? Pourquoi Jésus dit-il que son « Père travaille toujours »? Jean 15, 17

C’est l’œuvre de Création qui s’achève avec le 6ème jour, mais non pas l’accompagnement de la croissance. Si la vie nous vient par Jésus, c’est le Père qui veille, qui taille, soigne les sarments afin qu’ils produisent du fruit. Il nous purifie par la parole de Jésus. Demeurons en lui… et de grâce évitons les querelles inutiles entre sarments !

Frère Yves

Mardi 19 janvier 2021

Lundi

« Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance » (Jean 15,1-17)

Nous voici entrés dans la semaine de prière pour l’Unité et ce que les Églises nous proposent, c’est la méditation du chapitre 15 de Saint Jean, les versets 1 à 17.

Nous sommes dans la seconde partie de cet évangile où Jésus, placé devant sa mort, donne ses dernières instructions, ou plutôt où ses gestes et ses paroles veulent introduire les disciples dans la vie et la vie en abondance.

FrèreYves

Le premier mot qui nous accueille tous en ce commencement, c’est le mot DEMEURER, qui nous suggère un lieu agréable où je peux vivre à l’abri, en paix. Demeurer c’est rester tranquillement et joyeusement en un lieu.

DEMEURER c’est aussi rester celui que je suis… oui, celui que je suis, oui, celui que je suis, avec ses qualités et ses défauts… Dieu nous aime tels que nous sommes !

Frère Yves

Lundi 18 janvier 2021

Dimanche

Je m’arrête aujourd’hui sur les 7 premiers versets de ce chapitre 15 de Jean.

Ils sont introduits par l’expression « Mon Père » que nous trouvons 2 fois au verset 1.

Oui parce que si Jésus est la vigne, c’est son Père qui est le Vigneron, c’est son Père qui travaille. Ah ?Mais la Bible ne dit-elle pas que depuis le 7ème jour de la Création Dieu se repose ? Pourquoi Jésus dit-il que son « Père travaille toujours »? Jean 15, 17

C’est l’œuvre de Création qui s’achève avec le 6ème jour, mais non pas l’accompagnement de la croissance. Si la vie nous vient par Jésus, c’est le Père qui veille, qui taille, soigne les sarments afin qu’ils produisent du fruit. Il nous purifie par la parole de Jésus. Demeurons en lui… et de grâce évitons les querelles inutiles entre sarments !

Frère Yves

Dimanche 17 janvier 2021

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

23.04 | 14:58

Je vois que les conditions de travail se dégradent partout. Et le tourisme, les artistes, etc... La pandémie a fermé la bouche aux gilets jaunes... qui avai

...
16.04 | 16:27

Merci, Mireille : quel plaisir de recueillir une réaction à la lecture du site.

...
13.04 | 19:35

Magnifique méditation avec Marie, Art Symbole Musique.
C'est une mine!

...
27.02 | 10:56

Merci de votre remarque sur notre manque de vigilance : nous allons faire le nécessaire à l'avenir.

...
Vous aimez cette page