Inter-religions

Voici une invitation pour tous les croyants ou chercheurs de Dieu: Nos amis de l'église protestante unie nous invitent à un groupe de lecture et d'échange autour de l'ouvrage : CE NOM QU'A DIEU ILS DONNENT de Guillaume de Fonclare. Fraternellement, Pour le Groupe de Dialogue inter religieux

Le Messager de nos amis protestants de Salon

Vous trouverez à ce lien, les informations de rentrée de la paroisse protestante de Salon.

https://ahp.li/6e1323dfbd21c1bc3fbf.pdf

 

 

 

Fête de l’Aïd El Adha.

Juillet 2021

Chers amis Musulmans

Nous sommes heureux de vous adresser nos vœux à l’occasion de la fête de l’Aïd El Adha.

Cette fête rappelle le geste d’obéissance, de confiance, de foi, d’Abraham devant Dieu.

Cette fête exprime notre fraternité puisque Abraham est reconnu comme père dans la foi des croyants juifs, chrétiens et musulmans.

Nous prions donc avec vous afin de demander à Dieu qu’il vous donne et qu’il nous donne la force et la simplicité afin d’être au service de la paix chaque jour, là où nous sommes.

Abraham a levé les yeux vers la lumière et il s’est mis en route, il est sorti de chez lui pour marcher sur les chemins d’humanité.

Abraham et Sara, sans descendance, sans avenir, ont espéré en Dieu. Ils ont su accueillir les messagers de Dieu, même si le doute persistait un peu, dans un geste d’accueil et de gratuité, Dieu a été avec eux et l’avenir s’est ouvert.

Abraham a contemplé la lumière, la miséricorde de Dieu pour toutes les femmes, pour tous les hommes de ce monde.

A leur suite, nous voici invité à accueillir les personnes rencontrées sur nos chemins, à contempler la lumière présente au cœur de notre monde. A la suite d’Abraham nous pourrons y reconnaitre la présence active de Dieu, il nous envoie cette lumière et nous invite à nous mettre en route vers nos frères en humanité.

Ainsi nous deviendrons davantage des acteurs de justice, de paix.

A l’occasion de son voyage en Irak, à Ur, le pape François a longuement prié :

«  … Nous te remercions parce que, en bénissant notre père Abraham, tu as fait de lui une bénédiction pour tous les peuples.

Nous te demandons, Dieu de notre père Abraham et notre Dieu, de nous accorder une foi forte, active à faire le bien, une foi qui t’ouvre nos cœurs ainsi qu’à tous nos frères et sœurs ; et une espérance irrépressible, capable de voir partout la fidélité de tes promesses.

Fais de chacun de nous un témoin du soin affectueux que tu as pour tous, en particulier pour les réfugiés et les déplacés, les veuves et les orphelins, les pauvres et les malades.

Ouvre nos cœurs au pardon réciproque et fais de nous des instruments de réconciliation, des bâtisseurs d’une société plus juste et plus fraternelle.

Accueille dans ta demeure de paix et de lumière tous les défunts, en particulier les victimes de la violence et des guerres.

Aide les autorités civiles à chercher et à retrouver les personnes qui ont été enlevées, et à protéger de façon particulière les femmes et les enfants.

Aide-nous à prendre soin de la planète, maison commune que, dans ta bonté et générosité, tu nous as donnée à tous… »

 

Bonne fête à vous et vos familles.

Nous implorons Dieu, le Seigneur des univers et Père miséricordieux de l’humanité entière afin que vous receviez sa bénédiction, vous, vos familles, toutes vos communautés, ainsi que toute la famille humaine.

 

Monseigneur Christophe Dufour                             Père Jean-Yves Constantin

Archevêque d’Aix et Arles                           Service des relations avec                                                                     les Musulmans Diocèse d’Aix et Arles

Bâtisseurs d'espérance et de paix .

Nous vous proposons cette rencontre afin de partager avec des amis exilés notre volonté d'agir là où nous sommes, tous ensemble, pour susciter des évènements porteurs d'espérance et de paix.

Dans un jardin, nous ferons connaissance, nous voyagerons de continent en continent, nous vivrons des temps de partage et nous rassemblerons nos prières.

Avant de repartir, nous pourrons partager le verre de l'amitié.

N'hésitons pas à inviter largement pour cette soirée, particulièrement parmi nos sœurs et frères migrants, afin que nous puissions être ensemble pour vivre ce temps fort d'échange et de fraternité.

Eglise protestante unie du Pays d'Aix - Secours Catholique - Pastorale de Migrants

 

 https://www.catho-aixarles.fr/agenda/44864-soiree-priere-migrants/

Accès.

En bus ; Minimes ligne de bus 8 La Seds ou Nelson Mandela ligne de bus 3. 

Possibilité de stationner au parking du lycée Celony, avenue Jean Dalmas, après sanctuaire ND de la Seds.

La soirée respectera les règles en vigueur.

Pour savoir si elle est maintenue en cas de repris d'un confinement, vous pouvez appelre la permanence du Secours Catholique au 04 42 64 20 20.

 

 

Des fêtes religieuses qui nous invitent à la Fraternité

Ci-dessous la lettre adressés à nos amis musulmans par Monseigneur Christophe DUFOUR – Archevêque d’Aix et Arles – à l’occasion de l’Aïd el Fitr.

Fraternellement, il nous invite Tous à rendre grâce à Dieu d’autant plus qu’au même moment nos amis Juifs fêtent Chavouot (commémoration du don de la Torah) et que les Chrétiens, fêtent l’Ascension et la Pentecôte.

Dans l’attente de pouvoir reprendre nos rencontres et échanges en présentiel, continuez à prendre de Vous et de vos proches

 

Pour l’équipe du Dialogue Inter Religieux du Pays Salonais,

 Jean Jacques

Eglise Catholique du Diocèse d’Aix en Provence et Arles

                                                                                                                                                                                                                                                                                Mai 2021

 

Vœux à l’occasion de l’Aïd el Fitr, 2021

Chers amis musulmans,

 

Nous sommes heureux de vous présenter nos vœux de bonne fête et l’assurance de notre amitié en ce jour de fête qui marque la fin du Ramadan, temps de prière, de jeûne, et de partage.

 

Au début de ce temps du Ramadân le pape François, par la voix du Président du Conseil Pontifical du dialogue interreligieux, Monseigneur Ayuso Guixot, a voulu exprimer ses vœux de bon Ramadân à tous les Musulmans. Il a particulièrement insisté sur l’espérance dont nous avons besoin et qu’il nous faut nourrir.

L’espérance des croyants se fonde sur la relation à Dieu. L’espérance est recherche de sens, accueil de la vie. La fraternité tente de mettre en actes l’espérance.

Cette espérance, insiste le porte-parole du pape, est précieuse face aux faiblesses de notre humanité. Nous pouvons tous connaitre des jours traversés par la désespérance parce que la confiance nous manque envers nous-même ou face à notre prochain, ou bien encore devant l’injustice, la violence, la souffrance, …

« Dans cet esprit de fraternité, nous imitons Dieu, Lui qui regarde avec bienveillance l’humanité qu’Il a créée, ses créatures et l’univers tout entier. C’est pourquoi le souci et le soin grandissant à l’égard de la planète, notre « maison commune », selon les mots du Pape François, constituent un autre signe d’espérance. »

 

Nourris par la prière, le jeûne, le partage pendant ce temps du Ramadan vous allez maintenant visiter votre famille, vos proches, mais aussi d’autres personnes. Ces temps de rencontre sont la mise en œuvre de cette fraternité qu’ensemble nous cherchons de tout cœur.

Musulmans et Chrétiens, nous sommes appelés à être signe de notre espérance en Dieu et en la vie qu’il nous confie, mais aussi à lire les signes d’espérance que portent les femmes et les hommes de notre temps. Et pour tout cela nous sommes invités à rendre grâce à Dieu.

 

Nous sollicitons Dieu Miséricordieux qu’il vous couvre de sa bénédiction.

Que cette bénédiction éclaire chacune de vos familles, chacune et chacun de vous.

Que cette bénédiction nous guide sur les chemins de Paix et de vie qu’il nous revient de bâtir et de parcourir ensemble.

Que cette bénédiction fasse grandir la fraternité au cœur de notre humanité.

 

Bonne fête à vous tous.

Aïd Mabrouk.

 

Monseigneur Christophe DUFOUR

Archevêque d’Aix et Arles

 

P. Jean-Yves CONSTANTIN

Service diocésain pour les Relations avec les Musulmans

 

Remerciements de Youssef, ami de Michel et Marie-Antoinette :

Je vous remercie à vous ainsi qu'à toute la communauté Chrétienne d'avoir rédigé ce présent et espérant qu'il ne subsiste que la fraternité, la bienveillance et le partage entre nous.

Amicalement.

 Youssef

Message du diocèse d'Aix-en-Provence

Eglise Catholique du diocèse d’Aix en Provence et Arles

 

Chers frères et sœurs musulmans,

 

Alors que commence le mois du Ramadan nous souhaitons vous présenter nos vœux les plus fraternels. Que ce temps de jeûne soit pour vous un temps de prière, de ressourcement, de charité. Qu’il puisse vous permettre de rester à l’écoute et d’être disponible à la volonté de Dieu, le Tout Miséricordieux.

Le calendrier fait que nous fêtons dans cette même période de l’année des temps et des fêtes qui nous sont précieux ; Pessah pour les Juifs, Pâques pour les Chrétiens, Ramadan pour les Musulmans. Cela nous remet dans une solidarité de recherche et d’écoute de la Parole de Dieu.

Pour nous Chrétiens la lecture de l’Evangile (Saint Jean 3, 2-15) de ce jour nous invite à méditer la rencontre de Nicodème avec Jésus. Nicodème dit : « … personne ne peut opérer les signes que tu fais si Dieu n’est pas avec lui… ». Il a donc su voir les signes faits par Jésus et il se laisse interroger afin de s’approcher de lui, de Dieu. Prions afin que ces temps qui nous sont offerts nous permettent de nous mettre dans cette attitude d’écoute et de recherche.

 

Souvent le temps du Ramadan est l’occasion de rencontres, elles nous permettent de redire et consolider la fraternité entre nous. La pandémie nous contrarie dans la mise en œuvre de ces démarches mûries et espérées. Ces chemins de rencontre, de dialogue sont une bénédiction pour nous tous. Le pape François dans son encyclique "Fratelli Tutti" l’exprime avec force :

Les différentes religions, par leur valorisation de chaque personne humaine comme créature appelée à être fils et fille de Dieu, offrent une contribution précieuse à la construction de la fraternité et pour la défense de la justice dans la société. Le dialogue entre personnes de religions différentes ne se réalise pas par simple diplomatie, amabilité ou tolérance. Comme l’ont enseigné les évêques de l’Inde, « l’objectif du dialogue est d’établir l’amitié, la paix, l’harmonie et de partager des valeurs ainsi que des expériences morales et spirituelles dans un esprit de vérité et d’amour » (N° 271). 

 

Nous allons unir nos prières aux vôtres afin qu’ensemble nous puissions participer à mettre en œuvre cette espérance de paix et de bonheur pour tous, qui fonde notre foi.

Bon temps de Ramadan à vous tous.

Ramadân karim

Monseigneur Christophe DUFOUR

Evêque d’Aix et Arles

 

P. Jean-Yves CONSTANTIN

 

Dernière minute.

 

Alors que nous finissons de rédiger ce message en nous réjouissant dés maintenant de vous le faire parvenir, nous apprenons, d’une part, la tentative d’incendie de la mosquée de Nantes et, d’autre part, les inscriptions agressives pour les musulmans qui ont souillé le centre Avicenne de Rennes.

Devant ces actes de lâcheté, ayant pour objectif d’agresser, de blesser, c’est un sentiment tout à la fois de grande lassitude et de pleine solidarité avec vous qui nous envahit.

Ce chemin de fraternité que nous avons l’immense chance de parcourir ensemble est vraiment précieux, mais qu’il est long à parcourir et à inscrire au cœur de notre humanité.

Oui nous avons besoin d’être ensemble nourris par la prière afin de proclamer sans doute avec des mots, mais avant tout, avec des gestes, et en pensée, la paix, la fraternité, l’amour que nous recevons de Dieu miséricordieux.

Fraternellement

  Monseigneur Christophe DUFOUR

Evêque d’Aix et Arles

  P. Jean-Yves CONSTANTIN

Service diocésain pour les Relations avec l'Islam, SDRM

   

 Paris, le 11 avril 2021

#FRATERNITÉMUSULMANS

LA CONFÉRENCE DES ÉVÊQUES DE FRANCE SOUTIENT LA COMMUNAUTÉ MUSULMANE

La tentative d’incendie de la mosquée de Nantes dans la nuit de jeudi et les inscriptions agressives et méprisantes pour les musulmans par lesquelles le Centre Avicenne de Rennes a été souillé ce dimanche matin, s’ajoutant à des injures et des menaces adressées à des personnalités musulmanes, sont une source de profonde tristesse et de colère pour les Français.

La Conférence des évêques de France exprime sa solidarité avec les musulmans de notre pays, tout spécialement à l’approche du mois du Ramadan.

Elle forme le vœu que nos compatriotes musulmans puissent vivre ce mois de jeûne, de prière et de bienfaisance dans la paix et la fraternité.

 

Elle appelle les catholiques de France à exprimer leur sympathie et leurs encouragements aux communautés musulmanes de leur voisinage.

Message de JM Aveline, archevêque de Marseille

A tous les musulmans résidant en France

 

Marseille, le 13 avril 2021

 

Chers amis,

En ce début du mois de Ramadan, je tiens à vous saluer chaleureusement de la part des catholiques de notre pays. Nous, chrétiens, nous venons de vivre le long temps du Carême qui nous a préparés à accueillir la lumière de la résurrection du Christ. Et nous savons que vous, musulmans, vous allez vous engager dans un mois de jeûne, de prière et d’aumône, fidèles à votre foi en Dieu, le Miséricordieux. Ensemble, nous pouvons nous entraîner à mieux servir Dieu en servant nos frères. Je sais par expérience que l’amitié, respectueuse et exigeante, est le meilleur vecteur du dialogue et de la paix.

C’est aussi l’amitié qui nous stimule pour inventer des gestes tout simples de solidarité au service des plus pauvres de notre société : les personnes malades, les personnes seules, les personnes migrantes, etc. Le 6 mars dernier, dans la plaine d’Ur en Irak, le pape François et tous les responsables religieux présents se sont tournés vers Dieu avec cette prière :

O Dieu Créateur,

Dieu de notre père Abraham,

accorde-nous une foi forte et active à faire le bien,

donne-nous une foi qui T’ouvre nos coeurs ainsi qu’à tous nos frères et soeurs.

dispense-nous une espérance irrépressible, capable de voir partout la fidélité de Tes promesses.

Ouvre nos coeurs au pardon réciproque et fais de nous des instruments de réconciliation et des bâtisseurs d’une société plus juste et plus fraternelle.

L’espérance ! C’est le secret de la fraternité, car elle nous donne ce regard de bonté, capable de déceler en tout frère humain les traces de la présence de Dieu. Voilà pourquoi, avec vous, nous croyons que toute personne humaine doit être respectée, y compris dans sa culture et dans sa spiritualité.

Je vous souhaite un bon mois de Ramadan, paisible et fructueux, ainsi qu’un joyeux ‘Id al-Fitr.

 

+ Jean-Marc Aveline

Archevêque de Marseille et président du Conseil pour les relations interreligieuses

au sein de la Conférence des évêques de France

Message du Groupe Interreligieux du Pays Salonais

Cette année 2021 se poursuit toujours sans visibilité pour la reprise de nos rencontres « Inter religieuses ». Peut être "le bout du tunnel" après l'été ?

Souhaitant poursuivre notre chemin de Fraternité par la connaissance réciproque de chacune de nos religions et le partage des valeurs, nous nous associons aux souhaits de bon Ramadan que Monseigneur Dufour - Evêque d'Aix et notre ami Jean-Yves Constantin ont envoyés à nos sœurs et frères  musulmans à l'occasion du début du Ramadan.

( Voir ici Page d'accueil)

En attendant de pouvoir vous retrouver, prenez soin de Vous et de vos proches

Pour l’équipe du Dialogue Inter Religieux Pays Salonais

Jean Jacques

 
 
 

Document sur la fraternité humaine

Déclaration du Grand Imam d’Al-Azhar et du Pape François.

Ce document de février 2019, sera au programme du Dialogue interreligieux de Salon prochainement.

A lire à ce lien : 

 https://ahp.li/3086a0ffec0cb43c3cfc.pdf

Octobre 2020 à Nice.

Ils étaient trois,

Arbres plantés

Dans la maison de Dieu

Sentinelles du jour

Et serviteurs fidèles

Ils étaient trois,

Arbres plantés

Dans la maison de Dieu

Humbles croyants

Et veilleurs matinaux

Ils étaient trois,

Arbres dressés

Priants de Dieu

Ils ont ployé sous la lame barbare

Ils étaient trois,

Arbres élevés

Priants de Dieu

Déracinés par la haine d’un homme

Ils étaient trois,

Arbres fraternels

Mêlant leurs branches

Lourdes de larmes, d’espoirs et de joies,

A celles

De l’humanité tout entière

                        Ils étaient trois,

                                   Arbres fraternels

Aux branches tournées

Vers ce Père

Dont l’unique dessein

Est de rassembler ses enfants

Ils étaient trois,

Arbres de la Croix

Bras tendus vers le ciel

Pour implorer la paix

Bras ouverts sur la terre

Pour embrasser chacun

Dans un même pardon

Ils étaient trois,

Arbres de Vie

Plus forte que toute mort

Arbres de Vie

Femmes et homme relevés

Disciples désormais

Configurés au Maître

Ils étaient trois,

Nous serons des millions

Nous serons des forêts

A croire, encore et encore

Et malgré tout

Et malgré nous

A la fraternité.

Colette Hamza, Octobre 2020.

Ils ont levé la main pour tuer.

Ils ont levé la main pour tuer.

Et résonne la question : « Qu’as-tu fais de ton frère ? (Genèse 4,10) »

Ils s’appellent Arnaud, il était gendarme ; Jacques, il était prêtre ; Samuel, il était professeur ; ils étaient anonymes et fêtaient le 14 Juillet ; ils étaient anonymes et venaient se recueillir dans un lieu de prière ; ils étaient …

Quelle est la force qui fait lever le bras et la main pour vouloir prendre la vie, la blesser, la faire pleurer, la désespérer ?

 

Vous êtes nombreux à écrire pour dire la solidarité, pour dire la fraternité. Merci beaucoup.

Vous avez raison il n’y a pas d’autre chemin que celui de la fraternité nourrie par la capacité d’aimer.

Nous pensons aux familles et aux proches de ces personnes fauchées dans leur élan de vie. 

Vous avez raison, avec ces crimes c’est notre humanité qui est atteinte… et résonne la question lancinante : « Qu’as-tu fais de ton frère ? »

Nous allons fêter Toussaint.

Non pas pour mettre en avant des êtres supérieurs. Mais pour nous redire que la sainteté c’est la capacité de donner la vie, particulièrement dans les moments difficiles, dans les moments de souffrance.

Les saints ce sont des personnes qui vivent pleinement leur humanité même si elle est remplie de fragilité. Des personnes qui vivent leur humanité… divinement !

Chaque femme, chaque homme, quel qu’il soit, est porteur de vie. Chaque femme, chaque homme, quel qu’il soit, a pour vocation de donner la vie, d’élever la vie. Telle est notre foi.

Au jour de Toussaint nous lisons l’Evangile de Matthieu au chapitre 5 : « Heureux les pauvres de cœur..., Heureux ceux qui pleurent…, Heureux les doux…, Heureux ceux qui ont faim et soif de justice…, Heureux les miséricordieux…, Heureux les cœurs purs…, Heureux les artisans de paix… »

Ce serait donc cela qui remplit l’humanité des Saints !

Alors toutes ces personnes nous rappellent que nous sommes, nous aussi, en capacité de mettre en route cette humanité porteuse de vie.

Les Saints et les prophètes ont un regard bienveillant qui aperçoit les signes de vie. Ils cultivent le cœur des humains afin de permettre à ces signes d’éclore.

Grâce à nos rencontres, à l’amitié qui est née entre nous sur les chemins de la rencontre et du dialogue, nous sommes et nous serons actifs, attentifs, humains, fraternels, en dialogue, afin de rendre nos différences fructueuses et de nous permettre mutuellement d’élever la vie.

Alors parfois, oui, nous sommes et serons comme ce père qui attend son fils (Evangile de Luc 15, 11-31). Nous attendrons, qui un fils, qui un frère… les yeux usés par ce temps long de l’attente inquiète, par les larmes, par cet horizon qui tarde à remplir notre espérance de la fraternité.

Et devant nos déceptions, nos désespérances, aujourd’hui et demain, reprenons les mots de la prière de Christian de Chergé formulée après la visite au monastère de Tibhirine des islamistes algériens qu’il appelait les « frères de la montagne » :

"Je ne peux pas demander au bon Dieu : "Tue-le !"... Pas possible !

Alors ma prière est venue : "Désarme-le, désarme-les !" Ça, j'ai le droit de le demander.

Et puis après, je me suis dit : "Est-ce que j'ai le droit de demander : "Désarme-le !", si je ne commence pas par dire : "Désarme-moi et désarme-nous en communauté !"

Et, en fait, oui, c'est ma prière quotidienne, je vous la confie tout simplement ; tous les soirs, je dis : "Désarme-moi, désarme-nous, désarme-les ! ”

Christian de Chergé, "L'invincible Espérance" 1997 Éditions Bayard.

 

Equipe dialogue interreligieux Diocèse d’Aix et Arles

Jean-Yves Constantin

31 octobre 2020

 

Mieux connaitre les religions

Le groupe Inter religeiux de Salon nous fait cette suggestion de cadeau à offrir pour mieux connaître les autres religions:


https://www.editions-olivetan.com/calendriers/1008-l-esprit-des-fleuves-calendrier-des-religions.html

Calendrier des religions et L'esprit des fleuves

 Consacré aux rapports des fleuves et des religions dans les rites, le calendrier s’ouvre sur une introduction en trois doubles pages présentant le thème de manière synthétique et accessible.

Deux textes sur l'actualité

 

"Le désir de loi face à la loi du désir." par Frédéric Ménager

https://ahp.li/0d61b5faaee02f20aa1d.pdf

 

"Des caricatures à l'école" par Dominique Chivot

https://ahp.li/19079f9d91a5ccbb1110.docx

Message d'un groupe d'imams et de prêtres de Marseille.

Nous sommes un groupe amical constitué d'imams et de prêtres de Marseille, auxquels s'ajoutent une croyante musulmane et une religieuse catholique. De manière régulière, depuis 10 ans, nous nous rencontrons pour échanger, partager et approfondir ensemble par l'écoute, la réflexion, le questionnement des éléments de notre foi, de notre culture, des faits de société.

Nous sommes convaincus que nous appartenons à la même humanité, que nous sommes des êtres de relation et que nos origines, nos opinions, nos courants politiques et nos religions sont des lieux de découvertes et d'enrichissement mutuels. 

Comme l'ensemble de la communauté nationale française, nous sommes profondément choqués par l'horrible assassinat dont a été victime Monsieur Samuel Paty, professeur d'histoire du Collège de Conflans Sainte Honorine. Cet assassinat lâche et abject d’un enseignant porte atteinte à des principes fondamentaux de la République comme la liberté d’expression, la liberté de conscience, la laïcité. Nous sommes profondément convaincus du bien-fondé de ces principes. Nous voulons exprimer notre soutien à la famille de Monsieur Samuel Paty, à ses proches et à tous les personnels de l’Éducation Nationale. Nous reconnaissons l'importance de leur travail.

Notre groupe est modeste mais il est un signe parmi d'autres que c'est dans le dialogue mené avec franchise et respect que les ignorances, les amalgames, les préjugés reculeront et laisseront davantage place à un vivre ensemble plus pacifié et plus fraternel. L'ouvrage est devant nous et il a besoin de chacun.

Plus que jamais parlons ensemble, comme citoyens et comme croyants, du civisme, de laïcité, du fait religieux, de la place des religions, de la violence, du terrorisme, dans le débat public et dans tous les lieux d’éducation de jeunes, y compris, sur invitation, dans les établissements scolaires publics et privés. Ce n'est qu'en mettant des mots que l'on fera reculer l’ignorance et le barbarisme.

Nous sommes inquiets du climat qui s’alourdit dans notre pays et cible les musulmans et leurs structures qui travaillent dans un cadre républicain.

Nous sommes disponibles pour toute initiative qui nous conduirait à témoigner ensemble, avec des croyants des autres traditions religieuses et des agnostiques, de ce qui nous pousse à servir la devise républicaine dans ses trois dimensions « liberté, égalité, fraternité ».

Nous ne voulons pas céder à la peur ou à la division.

Nous avons décidé de vivre ensemble, unis dans la fraternité et unis dans le défi et le bienfait d’accueillir nos diversités.

 

Marseille, le 21 octobre 2020

 

 

Messieurs Azzedine Aïnouche, Farid Bourouba, Salim Bouzred, Haroun Derbal,Nassurdine Haïdari, Mohsen Ngazou, Abdessalem Souiki, Madame Saïda Driouiche.

Pères Thierry Alfano, Jean-Louis Barrain, Philippe Barrucand, Martin Durin, Jean Lahondès,

Jean-Pol Lejeune, Laurent Notareschi, Christophe Roucou, sœur Christine Pousset.

 

 

Temps de prière inter religieuse du 14 mai 2020

https://www.youtube.com/watch?v=RZMwOZ57PjE

La prière commence après les 10 premières minutes .

Théovie

La paroisse réformée de Salon-de-Pce organise un cycle de formation biblique : Théovie.

Cette année le module choisi est : « Communautés au premier siècle."

 

« Communautés au premier siècle.
Découvrir le livre des Actes des apôtres. »
2019-2020
12 NOVEMBRE
L’Esprit donne à entendre
La Pentecôte, Actes 2,1-13
10 DECEMBRE avec FOI Fraternité oecuménique internationale
Une guérison inattendue
Le boiteux de la Belle Porte : Actes 3,1-10
14 JANVIER
Une conversion sur le chemin
Retrouver la vue : Actes 9,10-20
11 FEVRIER
L'extase de Pierre
La transgression de la Loi : Actes 10,7-17
10 MARS
La guérison à Lystre
Paul et Barnabé pris pour des dieux, Actes 14,8-20
28 AVRIL AVEC FOI
12 MAI
La conversion de Lydie
Une première communauté chrétienne, Actes 16,11-15
16 JUIN
La tempête
Paul annonce le salut promis par Dieu, Actes 27,18-29
A LA RENTREE
L'aventure continue
Paul à Rome, Actes 28,16-31
Les rencontres ont lieu un mardi par mois à 20h30, salle Galland *

Vous trouverez les modules à télécharger gratuitement en vous inscrivant sur le site de
http://www.theovie.org/
GROUPE THEOVIE DE L’EGLISE PROTESTANTE UNIE DU PAYS SALONAIS
Pasteure Karin BURGGRAF-TEULIḖ karin.burggraf@orange.fr
*256 avenue Paul Bourret à Salon 04 90 53 20 53

 

Théovie apporte des éléments de réflexion enracinés dans la théologie et la spiritualité protestantes ,mais aussi en dialogue avec la culture. Ceci toujours en relation avec le message biblique (sauf indication contraire les textes bibliques cités sont issus de la traduction oecuménique de la Bible, version 1988 ou versions ultérieures).

Des pasteurs, des théologiens, des universitaires mettent gratuitement à disposition de cette formation leurs connaissances et les recherches les plus récentes sur les thèmes traités.

La formation Théovie se compose de « modules » regroupés en cinq « espaces »

De plus amples renseignements sur le site de Théovie : 

https://www.theovie.org/Qu-est-ce-que-Theovie

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

23.04 | 14:58

Je vois que les conditions de travail se dégradent partout. Et le tourisme, les artistes, etc... La pandémie a fermé la bouche aux gilets jaunes... qui avai

...
16.04 | 16:27

Merci, Mireille : quel plaisir de recueillir une réaction à la lecture du site.

...
13.04 | 19:35

Magnifique méditation avec Marie, Art Symbole Musique.
C'est une mine!

...
27.02 | 10:56

Merci de votre remarque sur notre manque de vigilance : nous allons faire le nécessaire à l'avenir.

...
Vous aimez cette page