Textes et Prières

Méditation de Fère Yves

Semaine du 11 janvier .

 

 Jeudi 14 janvier

« … encouragez-vous les uns les autres jour après jour …

car nous sommes devenus les compagnons du Christ… » (Hébreux 3, 13-14)

Quelqu’un m’écrivait dans un élan d’affection pour le Christ :

« Jésus c’est mon pote... ». C’est là une manière moderne de dire ce que nous dit aujourd’hui l’épître aux HébreuX : oui nous sommes les ‘potes’ du Christ. Il nous a appelés, et nous sommes devenus ses compagnons de route, ses disciples, ses frères.

Encourageons-nous à marcher avec lui, même lorsqu’il nous dérange, lui qui a touché le lépreux au risque d’être exclu lui-même de la société (Marc 1, 40-45)

 **********

Mercredi 13 janvier

« Les enfants des hommes ont en commun le sang et la chair...

Jésus a partagé, lui aussi, pareille condition…

 ainsi, par sa mort, il a pu réduire à l’impuissance celui qui possédait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable, et il a rendu libres tous ceux qui, par crainte de la mort, passaient toute leur vie dans une situation d’esclaves. » Hébreux 2, 14-15

Après Saint Jean, c’est la lettre aux Hébreux qui nous met devant la vérité de l’humanité de Jésus, dont témoigne la chair et le sang… jusque dans la mort, pour y vaincre l’auteur de la mort, le diable… Nous sommes donc libérés en Jésus de la peur de la mort : vivons alors en plein vent !

 **********

Mardi 12 janvier

« Si donc il a fait l’expérience de la mort, c’est, par grâce de Dieu, au profit de tous...Celui pour qui et par qui tout existe voulait conduire une multitude de fils jusqu’à la gloire...celui qui sanctifie, et ceux qui sont sanctifiés, doivent tous avoir même origine ; pour cette raison, Jésus n’a pas honte de les appeler ses frères…". (Hébreu 2, 5-12)

 

Jésus enseigne avec autorité, nous dit Marc aujourd’hui… justement c’est par ce qu’il parle de l’intérieur… nos problèmes humains et nos souffrances, il les connaît… Il s’est fait notre FRERE !

 **********

Lundi 11 janvier

« Dieu déclara- t-il jamais à un ange : Tu es mon Fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré ? »

Nous voici repartis dans le temps ordinaire de la liturgie de l’Église, qui nous invite à nous mettre à la suite de Jésus, à être ses compagnons de route… en gardant devant les yeux ce que nous avons contemplé hier : un homme tout simple à qui le Baptiste a rendu témoignage, sur qui l’Esprit est descendu et que la joie du Père a inondé, son Fils bien aimé…

« Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. »

 

Prières lues lors des partages sur "Fratelli Tutti"

La vie est comme un tissage. 

 

La vie est comme un tissage:

  Avec patience file la laine,

Passe les fils avec courage,

  Par chaque geste de la semaine;

Le temps s’écoule et la vie change

  Dans le tissu les couleurs se mélangent.

 

La vie est comme un tissage

  Tu n’es pas seul sur ton ouvrage:

Bien d’autres mains construisent ta vie

  Mais pour les autres tu tisses aussi !

Tisse ta vie avec espoir

  Tu as ta place dans la fresque de l’histoire.

 

Tisse ta vie, tisse ta foi….

  Tu n’es pas seul, garde ta joie:

Les fils de Dieu soutiennent ton ouvrage

Fils de Dieu, fils des hommes….

  Pour la même tapisserie

Les fils se croisent et se mélangent en harmonie.

 

Parfois des trous, des mailles sautées,

  Garde courage: ton Dieu peut tout sauver

Il est avec nous pour nous aider

  A nouer les fils cassés;

C’est son Amour qu’Il a donné

  Pour remailler les vies brisées.

 

Tisse ta foi, change de point,

  Donne du relief à ton dessin.

Garde courage, Dieu tisse avec toi.

  Sur la route Il vient nourrir ta foi,

Ecoute son appel,

  Tu peux tisser la vie nouvelle.

 

Voulant comprendre où mène la vie

  Nous regardons l’immense foule….

Sur le métier, nos vies s’enroulent

  Nous travaillons comme dans la nuit….

Nous verrons le résultat

  Qu’après la mort, dans l’Au-Delà.

 

« Poème affectionnée » Sœur Nicole du Prado.

Texte publié dans la Semaine Religieuse d'Alger n°8

octobre 1998. Page 198

Semaine du 4 janvier 2021 : méditation de Fère Yves

 

L'évangile de ce dimanche en Marc est un beau tableau, un triptyque à y bien regarder...

Le volet gauche nous fait voir Jean le Baptiste qui montre à sa manière celui qui doit venir : voilà notre attention aiguisée...

Dimanche 10 janvier 

Le volet droit représente le témoignage donné par l'Esprit descendant sur Jésus comme une colombe et celui de la voix du Père qui laisse éclater sa joie...

Nous voici donc prêts à regarder celui que les uns et les autres désignent.

" Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée et il fut baptisé par Jean

dans le Jourdain".

 

Dieu devenu chair en Jésus, humain, humble... homme parmi les hommes, vraiment, pas en semblant!

Vendredi 8 janvier

 

Dieu devenu chair en Jésus, humain, humble... homme parmi les hommes, vraiment, pas en semblant!

« C’est lui, Jésus Christ, qui est venu par l’eau et par le sang : non pas seulement avec l’eau, mais avec l’eau et avec le sang. Et celui qui rend témoignage, c’est l’Esprit,car l’Esprit est la vérité. En effet, ils sont trois qui rendent témoignage, l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois n’en font qu’un. » ­1 Jean 5, 6-7

 Si l’Esprit est celui qui rend témoignage à Jésus depuis son baptême (la colombe) jusqu’à la croix (le pardon) , pourquoi Jean insiste-t-il sur l’eau et le sang, nous indiquant que ces deux là sont témoins aussi ?

 

L’eau parce que elle est un élément de la naissance, de chaque naissance… nous sommes tous venus au monde avec l’eau… et c’est aussi cela que nous rappelle Jésus quand il dit à Nicodème « Il faut renaître »… c’est encore ce que nous rappelle le baptême.

Le sang est la preuve de la vérité de l’humanité de Jésus… pas un esprit habillé d’une chair qui nous ressemble, mais la Parole devenue chair dans le sein de Marie...

******************

 Jeudi 7 janvier

« Celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, est incapable d’aimer Dieu, qu’il ne voit pas. 

... celui qui aime Dieu, qu’il aime aussi son frère. » Jean 4, 20-21

Si nous aimons Jésus-Christ, nous ne pouvons nous satisfaire d’aucun rejet, d’aucune exclusion… même de celle de nos ennemis…

A l’heure où les ‘soutiens’ de Trump ont attaqué le Capitole… comme il nous faut être vigilants !

*************

Mercredi 6 janvier

« Dieu, personne ne l’a jamais vu. ­Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous... ». ­1 Jean 4, 12

 Ce que Saint Jean nous redit ce matin n’est autre que ce que Jésus ne cesse de répéter dans les évangiles… la source de l’amour c’est Dieu, nous le savons, …

 se laisser aimer par lui et aimer encore et toujours nos frères et sœurs, aimer la création et tout ce qui vit, c’est notre seule passion…

 et

 « l’amour accompli bannit la crainte » 1 Jean 4, 18.

 Ce n’est pas une idée, mais un chemin à parcourir avec Jésus…

 COURAGE !

  ****************

 Mardi 5 janvier

 

L’évangile nous entraîne dans la logique du don… ce don a sa source en Dieu… qui ne fait que donner…

 Si je bloque le don pour moi, je condamne ce que j’ai reçu à pourrir…

 Dieu est source de vie… le sacrifice dont parle Jean réside non dans le fait de tuer un animal, mais dans le sang qui représente la vie et qui est répandu… ainsi Jésus a donné sa vie jusqu’au bout pour nous réconcilier.

 « Voici en quoi consiste l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu,

c’est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils en sacrifice de pardon pour ­nos péchés. »­­1 Jean 4, 10

 A notre tour de donner pour demeurer en Dieu… ne laissons pas pourrir le don de Dieu, aimons encore nos frères et sœurs…

 

 **************

 Lundi 4 janvier

« Voici comment vous reconnaîtrez l’Esprit de Dieu : tout esprit qui proclame que Jésus Christ est venu dans la chair, celui-là est de Dieu. » 1Jean 4, 2

C’est dans l’humanité de Jésus que se joue le salut du monde…

l’enfant de Bethléem, c’est Dieu qui se soumet à nos lois de croissance… c’est Jésus, le fils du charpentier qui quitte Nazareth et vient s’installer à Capharnaüm…

Dieu s’est fait mon frère, ton frère, notre frère…

toute sa vie sera un combat contre le Malin qui cherche par tous les moyens à le faire sortir de la condition humaine… tous les ’ si tu es le Fils de Dieu...’

Fr. Yves

Il n'y aura pas de Noël ?

IL N’Y AURA PAS DE NOËL ?
Bien sûr que si !
Plus silencieux et plus profond,
Plus semblable au premier dans lequel Jésus est né, dans la solitude. 

Sans beaucoup de lumières sur terre,
mais avec celle de l’étoile de Bethléem,
illuminant des chemins de vie dans son immensité.
Sans- parades royales colossales
mais avec l’humilité de nous sentir
des bergers et des jeunes à la recherche de la Vérité.
Sans grandes messes et avec des absences amères,
mais avec la présence d’un Dieu qui emplira tout.


IL N’Y AURA PAS DE NOËL ?
Bien sûr que si !
Sans les rues débordantes,
mais avec un cœur ardent
pour celui qui doit venir
sans bruits ni festivals,
ni réclamations ni bousculades ...
Mais en vivant le mystère sans peur
aux « Hérodes-covid » qui prétendent
nous enlever même le rêve d’espérer.
Noël aura lieu parce que DIEU est de notre côté
et qu’il partage, comme le Christ l’a fait dans une crèche,
notre pauvreté, nos épreuves, nos pleurs, nos angoisses et notre orphelinat. 

Noël aura lieu parce que nous avons besoin
d’une lumière divine au milieu de tant d’obscurité.
Jamais la Covid19 ne pourra atteindre le cœur ou l’âme
de ceux qui mettent dans le ciel leur espérance et leur haut idéal.


NOËL AURA LIEU !
NOUS CHANTERONS DES CHANTS DE NOËL!
DIEU VA NAÎTRE ET NOUS APPORTER LA LIBERTÉ !


P. Javier Leoz, 

curé de la paroisse San Lorenzo, Pampelune (Espagne) 

(texte qui lui a valu un appel téléphonique du pape François le 7/11/2020)

Merci à Céline pour ce partage
**************************

Entendu pendant le confinement

 

Seigneur nous savons que tu es le compagnon de toutes nos routes ;

Nous savons que tu écoutes nos cris, nos espoirs.  

Nous savons que tu prends soin de tous tes enfants pour les conduire à la vie.  


Alors, aide-nous à réveiller notre espérance, 
A garder les yeux ouverts sur le monde qui nous entoure. 

Que cette contagion devienne, 
Grâce à ton Esprit qui bouge nos vies, 
Contagion à la fraternité, à l’amour, à la solidarité. 

Tu nous invites à aller à la rencontre de nos frères et sœurs, 
Pour leur dire que tu es Vivant et que tu veux notre bonheur. 

Eclaire notre chemin, comme tu as éclairé 
Celui des compagnons d’Emmaüs.

 

Merci au C.M.R. Aînés des Hautes Pyrénées.

**************************


Ne sois pas loin...

Ne sois pas loin, dans le passé ou dans l’avenir, 
Sois aujourd‘hui ! 
Ne regarde pas ailleurs, 
Regarde ce qui est à ta portée ! 
Ne va pas autre part, 
Va là où tu dois aller ! 
Ne dis pas autre chose, 
Dis ce que tu es appelé à exprimer ! 
Ne pense pas le vide, 
Pense ce qu’il t’est donné de comprendre !
Ne fais pas n’importe quoi, 
Œuvre pour le bien ! 
Ne sois pas un autre, 
Sois toi-même ! 
N’aime pas n’importe comment, 
Aime comme Dieu aime ! 


Franz Lichtle

**************************

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

14.06 | 07:34

Bonjour à tous. Les commentaires de ce Blog sont limités à 160 caractères. Pour donner votre avis plus longuement, envoyez un mail à : transhumances13@gmail.com

...
13.06 | 07:16

mmo po

...
06.04 | 12:01

Merci

...
14.01 | 15:14

Oui, Marie-Thérèse, ii y en aura.
Bonne journée

...
Vous aimez cette page