D'accord, pas d'accord, dites-le nous !

Travailleurs agricoles Juin 2020
Merci pour ce partage d’info.
sur une situation très proche de celle de ma region des Pouilles en Italie, 
Region des tomates  et des immigrant qui viennent d’Afrique.
Ils  sont  traités comme des esclaves. La retribution c’est 0,10 cent d’euro par caisse de tomate récoltée !
Giuseppe
 **********************************************************

Bonjour à tous ;

J'attendais un peu la position de Transhumances après avoir pris connaissance de la situation des travailleurs saisonniers à Maillane il y a plusieurs jours ; je vous remercie de rendre accessible ces informations ; bien que je sois bien mobilisée à cause du contexte pour mes dernières semaines d'activité professionnelle, je reste attentive et vous dis mon soutien, notamment à Jean Yves qui est toujours sur le front ; et ceux qui l'entourent. Je viens d'avoir Louis au téléphone ; ça fait du bien d'entendre un frère prêtre -Être- dans le réel...

Manifestation contre l'esclavage aux EU, à Paris...  après l'assassinat de Georges Floyd... et tout près  ?... est-ce que les articles dans les journaux seront les plus lus ...

Merci à vous... et à bientôt j'espère Monique

***********************************************************

Merci beaucoup de ces informations. J'espère que le procès pourra se faire. C'est déjà bien que la presse locale dénonce ces conditions de travail. Nous n'avons pas fini de nous battre pour des conditions de travail justes, des rémunérations justes et le prix juste pour les consommateurs.
Les fraises du marché de ste Foy-lès-Lyon proviennent du village de Thurins. Je suppose que c'est vrai. Je ne suis pas allée vérifier sur place…. par temps de confinement ils ont trouvé de la main d'oeuvre locale sans doute… et souvent familiale.
bises
 Marie-Thérèse
**********************************************************
 

Entendu en fin de confinement.

 

Deux producteurs de cultures maraichères et arboriculture ayant perdu leur personnel saisonnier durant les 3 mois de confinement (en particulier au moment de la récolte des fraises) ont embauché de jeunes hommes français pour y pallier, avec un salaire supérieur à celui des travailleurs étrangers habitués de l'entreprise.

L'un de ces nouveaux employés a déclaré forfait au bout de quelques jours, trouvant le travail trop pénible et est parti en tentant de dérober du matériel.

Les autres, qui s'étaient mis au travail avec efficacité, ont été surpris une nuit dans les serres. Durant la journée ils préparaient quelques caisses de fraises qu'ils venaient chercher de nuit pour les revendre à leur compte !

Moralité : l'an prochain ces deux producteurs disent qu'ils augmenteront très sensiblement les salaires de leurs saisonniers qui travaillent si bien !

Martine

**********************************************************

Merci de faire parvenir de telles horreurs en France , de quoi se révolter ....Je suis très triste pour ses travailleurs  esclaves sur notre sol français
Louis Rouve m'a mis un peu au courant ce après-midi par téléphone. Mais lisant le tout  sur internet j'en suis, je vous assure, bouleversée.
Bon courage à ceux qui luttent pour un monde humain
Bien avec vous par la pensée.
Pour ma part  je vis un passage ... nous fermons notre maison ici en août donc re-changement  pour le Gers (100km d'ici).
                                                                                              Alice

*******************************************************

A quelque chose malheur est bon...

 

Ce tire peut vous paraitre paradoxal, mais je m'explique:

Cela doit faire 10 ans que JY nous a détaillé les conditions de travail de ces esclaves des temps modernes vivant sous nos yeux d'aveugles.

Dans mon milieu professionnel (de haut niveau technologique) Il m'est arrivé d'en parler à des collègues à plusieurs reprises, et la plupart du temps j'étais considéré comme un affabulateur, au mieux comme exagérant  franchement. Personne ne voulait croire cela…

Avant-hier j'ai eu de nouveau l'occasion d'aborder ce sujet, partant des cas de COVID apparus dans la région: Pour la 1ère fois, j'ai eu des interlocuteurs acceptant d'entendre ce que je leur disais.

Il faut une menace comme le COVID pour faire ouvrir les yeux…

 

Vincent

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

Martine Carlier | Réponse 14.06.2020 07.34

Bonjour à tous. Les commentaires de ce Blog sont limités à 160 caractères. Pour donner votre avis plus longuement, envoyez un mail à : transhumances13@gmail.com

Martine Carlier | Réponse 13.06.2020 07.16

mmo po

Voir tous les commentaires

Commentaires

14.06 | 07:34

Bonjour à tous. Les commentaires de ce Blog sont limités à 160 caractères. Pour donner votre avis plus longuement, envoyez un mail à : transhumances13@gmail.com

...
13.06 | 07:16

mmo po

...
06.04 | 12:01

Merci

...
14.01 | 15:14

Oui, Marie-Thérèse, ii y en aura.
Bonne journée

...
Vous aimez cette page