D'accord, pas d'accord, dites-le nous !

Aîné dans la foi

La démarche Ecclésia insiste sur la posture d'aîné dans la foi dans l'accompagnement pour la simple et bonne raison que le cheminement dans la foi ne se mesure pas en diverses connaissances ou recettes. La foi ne s'apprend pas, elle se partage. On n'accède pas à notre Dieu, c'est lui qui se donne. Il est rencontre, il est chemin, il est quelqu'un. Il nous précède dans ce quelqu'un en face de nous que nous devons accompagner alors que nous cheminons encore sur ce même chemin.Sur ce chemin, il n' y a pas de prètres ou de laïcs, de débutants ou de confirmés. Il n'y a que des frères en humanité. Nos belles différences existent certes, mais pour nous faire grandir jusqu'à les dépasser. Nous sommes sur ce chemin depuis un peu plus longtemps que l'autre, et nous avons reçu la grâce de pourvoir le nommer. C'est la raison pour laquelle le terme d'aîné est pertinent. « Aîné », non pas comme un sage mais comme un frère aîné. Dans une famille, le frère aîné protège, accompagne ses frères et soeurs, mais continue de grandir avec eux, sans trop savoir où il va aussi, avec la générosité, la candeur et la fragilité d'un enfant.

Nous ne pouvons pas accompagner un frère sans nous considérer nous-mêmes en chemin. Notre légère avance sur ce chemin ne nous épargne pas les doutes, les combats et les heureuses conversions qui le ponctuent. On marche avec, ensemble, comme des disciples, nous ne pouvons nous poser là comme ceux qui ont compris et qui ont à dire ce qu'ils ont compris.

Comme le rappelait Saint Thérèse au sujet de la sainteté : « Il ne s'agit pas de gravir une montagne, mais de descendre ». Commençons nous aussi par descendre de nos habitudes et de nos cadres pour montrer à celui qui chemine qu'il n'a rien à gravir.

Nous avons à nous convertir sans cesse, pour avoir toujours ce regard neuf sur l'autre, qui va respecter sa liberté, cette liberté en laquelle notre Dieu tient plus que tout. A quoi appelons-nous ? A quoi invitons-nous ? A être libre en Jésus-Christ.

Lorsque nous accompagnons, osons la générosité, la fragilité dans lequel l'autre va se reconnaitre, osons la joie, osons être perméable à ce qui nous bouscule. Soyons aussi solide (l'un n'empêche pas l'autre), humble et confiant. C'est çà un aîné dans la foi.

L'évangile suppose des passionnés. Etre « correct » ne suffit pas, l'habitude non plus. Elle est même une entrave à la conversion. Croire, ce n'est pas se faire une opinion sur les choses de la vie et encore moins sur celui que le Seigneur met sur notre route. Il n'y a pas de vocation sans conversion. Le nouveau converti est chemin de conversion pour le vieux converti.

Le défi nouveau de l'Eglise se situe dans sa capacité à proposer un chemin de vie, donc de conversion authentique inspiré par la figure de Jésus et l'option radicale de marcher à sa suite comme des disciples. Les artères qui ont traditionnellement servi à transmettre la foi sont quasiment obstruées. Cette prise de conscience nous appelle déjà à une conversion profonde qui nous pousse à plus d'audace, d'authenticité et de cohérence. « Il nous faut passer de l'idée qu'il y en a qui sont loin à l'idée qu'il y en a dont nous sommes loin » a t on entendu sur un forum. Cette conversion est nécessaire, pour l'accompagnant vis à vis de l'accompagné et pour l'Eglise vis à vis du monde . N'est elle pas d'ailleurs un peu elle aussi sa « soeur aînée dans la foi », et le prêtre « frère aîné dans la foi » de tout homme qu'il croise ?

Cécile (texte écrit pour Ecclésia 2007)

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

13.07 | 10:38

quelle est le prénom de la fille de Monique ?e lire les dernières nouvelles ! garder le moral, c'est la moitié de la guérison. facile à dire pas à faire

...
18.06 | 13:58

Merci, Marie-Thérèse.
Compte-rendu de l' A.G. prochainement ici.

...
12.06 | 09:26

Bon courage pour l'ag...
je n'avais pas pris le temps de regarder à fond le site de TRANSHUMANCES !
chapeau !... la vie continue.

...
19.04 | 09:47

Bonne idée, Monique. On va tâcher de le faire vite ! Martine

...
Vous aimez cette page