D'accord, pas d'accord, dites-le nous !

Texte

Nous aimons notre Église,

avec ses limites et ses richesses

c'est Notre Mère.

C'est pourquoi nous la respectons

tout en rêvant qu'elle soit toujours plus belle.

Une Église où l'Esprit Saint pourra s'inviter

parce que tout n'aura pas été prévu, réglé et décidé à l'avance.

Une Église ouverte.

 

Une Église où il fait bon vivre,

où l'on peut respirer, dire ce que l'on pense.

Une Église de liberté.

Une Église où l'audace de faire du neuf

sera plus forte que l'habitude de faire comme avant.

 

Une Église qui écoute avant de parler,

qui accueille au lieu de juger,

qui pardonne sans vouloir condamner,

qui annonce plutôt que de dénoncer.

Une Église de miséricorde.

Une Église où chacun pourra prier dans sa langue,

s'exprimer dans sa culture et exister avec son histoire.

 

Une Église où le plus simple des frères

comprendra ce que l'autre dira,

où le plus savant des chefs saura qu'il ne sait pas,

où tout le peuple se manifestera.

Une Église de sagesse.

Une Église dont le peuple dira

non pas « voyez comme ils sont organisés »

mais « voyez comme ils s'aiment ».

 

Église de chez nous,

Église des banlieues, des rues et des cités,

Tu es encore petite, mais tu avances ;

Tu es encore fragile mais tu espères.

Lève la tête et regarde :

Le Seigneur est avec toi. 

 

Guy Deroubaix

Évêque de Saint-Denis de 1978 à 1996

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

19.04 | 09:47

Bonne idée, Monique. On va tâcher de le faire vite ! Martine

...
08.04 | 23:36

Très très esthétique et attirant.
Que le créateur puisse y ajouter quelques vues sur la journée de février, Pâques à Orgon serait un summum...

...
08.04 | 23:29

oh trop chouette zozios.
Merci pour la qualité de la page d'accueil
je crois que la transhumance sur Orgon va nous ressourcer

...
01.01 | 11:33

2016 La pastorale en rural tient tant au coeur du diocèse que Transhumances se voit contraint de "transhumer" en mendiant un toit de paroisse en paroisse.Merci.

...
Vous aimez cette page