D'accord, pas d'accord, dites-le nous !

Les portes de l'espérance...

 

Quand j’ai entrouvert les portes de l’espérance

Je n’ai pas vu une grande lumière

Une lumière éblouissante, non

J’ai été captivé par une étincelle de vie

Une fine lumière fidèle et rassurante

Qui a pénétré mes yeux et mon cœur.


Quand j’ai entrouvert les portes de l’espérance

Je n’ai pas entendu les carillons et les fanfares

De la joie et de la fête, non

J’ai été interpellé par le doux son d’une flûte

Le filet d’un murmure chantant

Et adoucissant qui a envahi mon esprit.


Quand j’ai entrouvert les portes de l’espérance

Je n’ai pas senti tout de suite

Le fort goût du bonheur

Ni celui de la béatitude, non

Mais un discret parfum de paix et de tendresse

A saisi mon cœur durablement.


Quand j’ai entrouvert les portes de l’espérance

Je n’ai pas été saisi par la horde

Et l’élan de la fraternité, non

Mais un solide coup de main

Rassurant et sincère

Qui m’a épaulé.

Et le jour s’est levé.

 

Jean-Marie GAUTHIER

http://elsie-news.over-blog.com/article-pour-paques-un-poeme-de-jean-marie-gauthier-103003271.html 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

19.04 | 09:47

Bonne idée, Monique. On va tâcher de le faire vite ! Martine

...
08.04 | 23:36

Très très esthétique et attirant.
Que le créateur puisse y ajouter quelques vues sur la journée de février, Pâques à Orgon serait un summum...

...
08.04 | 23:29

oh trop chouette zozios.
Merci pour la qualité de la page d'accueil
je crois que la transhumance sur Orgon va nous ressourcer

...
01.01 | 11:33

2016 La pastorale en rural tient tant au coeur du diocèse que Transhumances se voit contraint de "transhumer" en mendiant un toit de paroisse en paroisse.Merci.

...
Vous aimez cette page