D'accord, pas d'accord, dites-le nous !

Pourquoi ce lapin de Pâques tout fou en page d'accueil ?

Le lièvre ou le lapin de Pâques

Le lièvre ou le lapin de Pâques est une tradition de Pâques d'origine germanique et nordique.  Il était l’animal emblématique de la déesse Astre que les saxons honoraient au printemps et de la déesse de la fertilité et du printemps Ost ara en pays germanique. Elle a donné son nom à Ester (Pâques en anglais) et est resté associé aux fêtes de Pâques. De manière similaire, dans les traditions celtiques et scandinaves, le lièvre était le symbole de la déesse mère.

Le lièvre et le lapin qui ont une grande fécondité (de 4 à 8 portées par an) et ils symbolisent l'abondance, la prolifération la vie et le renouveau. On a donné au lièvre une signification chrétienne : le Christ est parfois symbolisé par un lièvre aux oreilles grandes ouvertes pour écouter la parole divine.

C'est en Allemagne et en Alsace, qu'on associa pour la première fois le lièvre et le lapin et de Pâques avec les œufs de Pâques pour célébrer le printemps. Ce ne sont pas cloches, mais le lièvre et le lapin qui apportent les œufs. Les enfants confectionnent des nids avec des feuilles, de la mousse ou de l'herbe qu'ils installaient dans le jardin, espérant que durant la nuit de Pâques, le lapin garnirait les nids d'œufs multicolores. Le lapin et le lièvre ont peu de place dans les pays catholiques, car ce sont les cloches qui apportent les œufs. Le lièvre n'est arrivé en Pologne qu'au début du 20eme siècle. 

************************************

Origine des lapins de Pâques

(selon  http://geneal.e-monsite.com/pages/paques/origine-des-lapins-de-paques.html

Le lapin symbolisait autrefois la fertilité et le renouveau (comme le printemps), c'est en Allemagne que la tradition naquit. Les enfants fabriquaient un nid qu'ils mettaient dans le jardin en espérant que le lapin de Pâques le remplirait d'œufs durant la nuit.

Selon The Catholic Encyclopedia (1913, tome V, page 227), de nombreuses coutumes païennes se rattachèrent à la fête de pâques. L’œuf est le symbole de germination qui se produit au printemps, et le lapin est un symbole païen qui a toujours représenté la fécondité.

On trouve des traces du «lapin de Pâques» jusque dans l’Antiquité, 3500 ans avant Jésus-Christ. Au départ on parlait plus d’un lièvre, symbole d'abondance, de prolifération et de renouveau.

La tradition d'associer le lapin et les œufs serait d'origine allemande et alsacienne et celle de les offrir en chocolat serait une initiative des commerçants du XVIIIe siècle qui trouvaient l'idée intéressante après les privations du carême.

Le mythe du lapin qui apporte des œufs aux enfants serait née d’une légende allemande : une pauvre femme, trop pauvre pour offrir des douceurs à ses enfants, aurait décoré et caché des œufs dans le jardin avant d’y envoyer ses enfants. Ceux-ci, apercevant un lapin, pensèrent que c’était lui qui avait pondu les œufs…

 ***************************

Et encore :

http://www.culture-generale.fr/croyances/170-origine-du-lapin-de-paques#ixzz1rSqomKiE

  En France ce sont les cloches de Rome qui viennent apporter les oeufs de Pâques. Voir l’article de Bastien.

En Australie, où le lapin est en surnombre, on tente de remplacer le lapin de Pâques par une espèce de rat à long nez : le bilbi.

 Les oeufs en chocolat ?

Encore une opération commerciale des chocolatiers du XVIIIe car au sortir du période de jeun on mange à foison 

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

13.07 | 10:38

quelle est le prénom de la fille de Monique ?e lire les dernières nouvelles ! garder le moral, c'est la moitié de la guérison. facile à dire pas à faire

...
18.06 | 13:58

Merci, Marie-Thérèse.
Compte-rendu de l' A.G. prochainement ici.

...
12.06 | 09:26

Bon courage pour l'ag...
je n'avais pas pris le temps de regarder à fond le site de TRANSHUMANCES !
chapeau !... la vie continue.

...
19.04 | 09:47

Bonne idée, Monique. On va tâcher de le faire vite ! Martine

...
Vous aimez cette page