D'accord, pas d'accord, dites-le nous !

Prière du pape François dans la mosquée Bleue.

 

Dans l’avion du retour, une journaliste turque pose la question au pape François sur la prière à l’intérieur de la Mosquée bleue.

Esma Cakir :Bonsoir, Sainteté. Quelle est la signification de ce moment de prière si intense que vous avez eu à la mosquée ? A-t-il été pour vous, Saint-Père, une façon de vous tourner vers Dieu ? Voulez-vous partager avec nous quelque chose en particulier ?

Pape François : Je suis allé là, en Turquie, je suis venu comme pèlerin, non comme touriste. Et je suis venu pour une raison précise, le motif principal était la fête d’aujourd’hui : je suis venu pour la partager avec le Patriarche Bartholomée ; un motif religieux. Mais ensuite, quand je suis allé à la mosquée, je ne pouvais pas dire : « Non, maintenant je suis un touriste ». Non, tout était religieux. Et j’ai vu cette merveille ! Le mufti m’expliquait bien les choses, avec beaucoup de douceur, et aussi avec le Coran où l’on parle de Marie et de Jean Baptiste, il m’expliquait tout… À ce moment j’ai senti le besoin de prier. Et j’ai dit : « Nous prions un peu ? » Il a dit « Oui, oui ». Et j’ai prié : pour la Turquie, pour la paix, pour le mufti… pour tous… pour moi, qui en ai besoin… J’ai prié, vraiment… Et j’ai surtout prié pour la paix. J’ai dit : « Seigneur, finissons-en avec la guerre… ». Ainsi, cela a été un moment de prière sincère.

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

13.07 | 10:38

quelle est le prénom de la fille de Monique ?e lire les dernières nouvelles ! garder le moral, c'est la moitié de la guérison. facile à dire pas à faire

...
18.06 | 13:58

Merci, Marie-Thérèse.
Compte-rendu de l' A.G. prochainement ici.

...
12.06 | 09:26

Bon courage pour l'ag...
je n'avais pas pris le temps de regarder à fond le site de TRANSHUMANCES !
chapeau !... la vie continue.

...
19.04 | 09:47

Bonne idée, Monique. On va tâcher de le faire vite ! Martine

...
Vous aimez cette page