Fraternité humaine

Monologue contre l’identité », de Delphine Horvilleur : défaire la tenaille identitaire

« Il n’y a pas de Ajar. Monologue contre l’identité », de Delphine Horvilleur : défaire la tenaille identitaire

In La Croix, Par Bernard Gorce, le 14/9/2022

Dans ce nouveau texte destiné à être lu sur scène, la rabbin Delphine Horvilleur tente par la voix d’un doublelittéraire inventé, Abraham Ajar - référence au pseudo de Romain Gary, à qui elle rend hommage -, pourtenter de défaire la « tenaille identitaire » qui menace la société française. L’ouvrage sort mercredi 14 septembre.

Suite à lire ici :

https://ahp.li/20ea9d3ecf5cd872e22b.pdf

 

6 bonnes résolutions

Alors que le mois de septembre se profile, on a tous en tête quelques bonnes résolutions de rentrée. S’inscrire au sport, manger plus sain… mais si l’on essayait aussi d’opter pour des gestes solidaires ? Les Petits Frères des Pauvres, qui luttent contre l’isolement des personnes âgées, vous proposent 6 actions simples qui peuvent illuminer le quotidien d’un aîné

https://ahp.li/44d2075189674751f376.pdf

Lu sur le site des Petits Frères des Pauvres

https://www.petitsfreresdespauvres.fr/

 

 

 

Fraternités

Les associations multiplient les initiatives et débordent d’idées pour donner corps à la fraternité. Chaque saison, vous trouverez ici des idées, des noms et des pistes

Par Philippe Clanché, In Témoignage Chrétien

https://ahp.li/fd03659754dfaa3a960b.pdf

 

La cause des pauvres face à la crise climatique

"C’est sur les deux fronts qu’il convient d’agir : celui d’une pratique innovante dans le comportement quotidien du citoyen avec le souci qu’elle fasse tache d’huile en se répandant dans la population, celui de la lutte politique traditionnelle."..

Article paru dans Golias Hebdo à lire ici : 

https://ahp.li/bb5454e25252f9813278.pdf

 

Sept idées pour agir...

Écouter les personnes en détresse,financer les chiens d’aveugle… Sept idéespour agir
In La Croix du 5 septembre 2022

https://ahp.li/5b9bb8a987564e87e83b.pdf

 

Canon pour la Paix

Journée internationale de la fraternité humaine à Paris

Ce 06/02/2022,  1000 chrétiens et  musulmans se sont retrouvés sur ce thème  à l’église Saint-Sulpice (Paris 6e). Dans le cadre de la Journée internationale de la fraternité humaine, cette rencontre était initiée par « Ensemble avec Marie », mouvement spirituel, populaire et citoyen pour « sensibiliser les franciliens à la fraternité, au respect de l’autre, de sa religion et au dialogue islamo-chrétien ». 

https://ahp.li/f776a1ff93b532022732.pdf

 

Journée internationale de la fraternité humaine

Dans un message vidéo diffusé le vendredi 4 février à l’occasion de la 2e journée internationale de la fraternité humaine, le Saint-Père insiste sur l’importance d’envisager les relations entre les peuples comme celles «de l’unique famille humaine ». Il invite à « une marche commune » capable de surpasser les divisions et l’indifférence.

Trois années après son voyage à Abu Dhabi où il avait signé avec le Grand Imam d'Al-Azhar, Ahamad al-Tayyeb, le Document sur la fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune, le Pape François lance un nouvel appel à la concorde entre les peuples.

Regarder vers le Ciel

Dans un message vidéo d’environ sept minutes, le Saint-Père définit d’abord la fraternité comme « une barrière contre la haine, la violence et l’injustice », et «l’une des valeurs fondamentales et universelles qui devrait être à la base des relations entre les peuples».

Elle devrait permettre à chaque être humain de se sentir membre de « l’unique famille humaine ». « Nous sommes tous frères», lance Pape, comme en écho à sa dernière encyclique Fratelli tutti.

«Tous, nous vivons sous le même ciel», répète-t-il également, «nous sommes tous différents et pourtant tous égaux, et cette période de pandémie nous l’a prouvé». Et François de mettre en garde, comme il l’a déjà fait en d’autres occasion ces derniers mois : «on ne se sauve pas tout seul !»

Cette fraternité trouve sa source en Dieu – «nous qui sommes ses créatures, nous devons nous reconnaître frères et sœurs». Il revient alors aux croyants de remplir une mission particulière : celle d’«aider nos frères et sœurs à élever le regard et la prière vers le Ciel», explique le Souverain Pontife. «Levons les yeux vers le Ciel, car celui qui adore Dieu avec un cœur sincère aime aussi le prochain», ajoute-t-il.

Sur une même route

«Vivre sous le même ciel» signifie aussi savoir «marcher ensemble». «Ne remettons pas à demain ou à un avenir dont on ne sait pas s’il adviendra ; aujourd’hui est le moment opportun pour marcher ensemble : croyants et toutes les personnes de bonne volonté, ensemble», déclare François. Autrement, c’est l’indifférence qui menace, et son cortège de guerres, de famines, de lacunes éducatives. «Ou bien nous sommes frères, ou bien tout s’écroule. Ce temps n’est pas le temps de l’oubli», résume le Saint-Père avec gravité.

Le Pape concède que le chemin de la fraternité «est long, c’est un parcours difficile, mais elle est l’ancre de salut pour l’humanité». La fraternité seule est capable de faire face «aux nombreux signaux de menace, à l’obscurité du temps présent, à la logique du conflit». Le Souverain Pontife remercie ceux qui «s’uniront à notre chemin de fraternité», dans «l’harmonie des différences et dans le respect de l’identité de chacun». «J’encourage tout le monde à s’engager pour la cause de la paix et pour répondre aux problèmes et aux besoins concrets des derniers, des pauvres, de ceux qui sont sans défense», conclut-il.

 Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

Ce 4 février 2022 a marqué la 2e journée internationale de la fraternité humaine, initiative permise par l’Assemblée Générale des Nations Unies avec la résolution de décembre 2020

 

 

Une hospitalité à construire

La tournure des événements de ces dernières semaines en Afghanistan est dramatique. Cette situation illustre ce que le pape François exprime dans  Fratelli tutti  : l’histoire du  bon Samaritain  est toujours d’actualité, mais aujourd’hui, ce ne sont plus seulement des personnes, mais des communautés, des peuples entiers qui sont victimes du brigandage moderne. 

Même si cela ne règle pas tout, on ne peut que se réjouir de l’effort déployé ces dernières semaines par les pays occidentaux pour exfiltrer les Afghans dont la vie est menacée par l’arrivée au pouvoir des talibans.

Mais organiser un pont aérien et installer les personnes dans une chambre d’hôtel n’est qu’une première étape.

Le travail de l’accueil ne fait alors que commencer.

Et l’État ne peut pas tout. Il compte sur l’engagement de la société civile qui est déjà fortement investie auprès des réfugiés et des migrants, que ce soit dans le domaine de l’accueil, de l’accompagnement juridique, de l’accès à la santé ou au logement, de l’apprentissage du français, de la scolarisation, de la formation professionnelle…

C’est l’ensemble de ces initiatives qui construisent une hospitalité

De nombreux chrétiens sont investis dans cet accueil, en lien avec des communautés ou des associations, confessionnelles ou non. Ils ne savent pas toujours expliquer ce qui fonde leur engagement, tant cela va de soi à leurs yeux. À l’image du bon Samaritain qui a fait ce qu’il estimait devoir faire : « Le Samaritain en voyage est parti sans attendre ni remerciements ni gratitude. Le dévouement dans le service était sa grande satisfaction devant son Dieu et sa conscience, et donc, un devoir » (Fratelli tutti, n° 79). 

  D Grenier

In "Croire La Croix",

1er Septembre 2021

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

01.10 | 07:38

Le pire ,comme l'a dit Anne Sinclair à propos d'elle-même et de DSK ,c'est que ces affaires soient portées sur la place publique et hyper médiatisées

...
22.08 | 07:09

Merci pour ces messages de l'été. Ils me rejoignent en Corrèze où je suis venue visiter ma sœur aînée 90 ans, veuve récemment...Noël 2021.

...
26.07 | 19:14

MERCI POUR TOUTES CES CARTES PLEINE D'ATTENTIONS A NOTRE ENVIRONNEMENT ET NOTRE INTERIORITE.
Monique

...
12.03 | 12:28

Bien contents que vous trouviez du ressourcement sur ce site On pense souvent à vous deux Amitié Martine & Jean-Marie

...
Vous aimez cette page